? Besoin d'aide
info@ardenneresidences.com Formulaire en ligne
img
img
Balades, randonnées & sites naturels Parc naturel

La Vague des Gomhets

Tintigny

Le Vague des Gomhets est situé sur le territoire de l'ancienne commune de Rossignol (entité de Tintigny). Toutefois, c'est la commune de Les Bulles (aujourd'hui entité de Chiny) qui était jadis propriétaire des parcelles achetées par ARDENNE ET GAUME et qui possède toujours les parcelles incluses

Le Vague des Gomhets est situé sur le territoire de l'ancienne commune de Rossignol (entité de Tintigny). Toutefois, c'est la commune de Les Bulles (aujourd'hui entité de Chiny) qui était jadis propriétaire des parcelles achetées par ARDENNE ET GAUME et qui possède toujours les parcelles incluses dans la convention. Cette particularité est due à des causes historiques. LEROY (1969) nous apprend que "vague" vient de terrain vague, nom donné à des terrains soit trop éloignés des villages que pour être cultivés, soit impropres à la culture. L'origine du nom "Gomhets" est plus obscure. Cette immense clairière de la forêt de Chiny est située au confluent de plusieurs ruisselets, le ruisseau du Gué des Cendres, le ruisseau de la Fange Wilmus, la Goutelle de la Grosse Jeanne et enfin le ruisseau de la Fagne des Gomhets. Ces rus forment le ruisseau du Moulin qui est un affluent de la Vierre (bassin de la Semois). La Vague des Gomhets est occupé par un ensemble de prairies, aujourd'hui à l'abandon, et de marécages qui voyaient passer jadis des "herdes" (troupeaux de bêtes à cornes) et des "sanres" (troupeau de porcs). Herdiers, bûcherons, charbonniers, sabotiers ... s'y rencontraient. Son climat est rude et Émile JANSSENS, helléniste et entomologiste d'une extraordinaire érudition, y a découvert jadis des insectes à distribution nordique, Hydraena britteni (Coléoptère Hydrophylide) et Neoitamus socius (Diptère Asilide). La végétation est formée de groupements de sources, de bas-marais et de prairies humides à hautes herbes. Les rebords plus secs du vallon sont occupés par des pelouses à nard. Des saules indiquent un début de recolonisation forestière de la fange. Cet envahissement est néanmoins contrarié par le gibier qui broute les pousses des arbustes. La flore est fort intéressante et comporte plusieurs espèces protégées dont l'arnica (Arnica montana), le trèfle d'eau (Menyanthes trifoliata), l'orchis tacheté (Dactylorhiza maculata) et diverses espèces de sphaignes. Quelques plantations d'épicéas et de pins, un fragment de boulaie pubescente boisent localement le site.

Source : Commissariat général au Tourisme

Gîtes et maisons de vacances à proximité

Ardenne Résidences, votre partenaire familial & local

  • <p>Plus de 20 ans d'expérience</p>

    Plus de 20 ans d'expérience

    L’Ardenne : une passion, un métier

  • <p>Qualité & suivi des maisons</p>

    Qualité & suivi des maisons

    Une équipe à votre écoute

  • <p>Exactement ce que vous cherchez</p>

    Exactement ce que vous cherchez

    Vos envies, notre sélection

  • <p>Réservation instantanée</p>

    Réservation instantanée

    Quelques clics suffisent